Comment pratiquer la cohérence cardiaque

Je vous recommande souvent de pratiquer régulièrement.

Cela consiste à se ménager une pause de 5 minutes, assis, debout ou allongé, relativement isolé de perturbations extérieures.

Isolé : dans un endroit où votre mental n’est pas sollicité par une quelconque observation, un dialogue, une musique ou un chant trop impactant (par les mots ou les sons- Cf ci-dessous).

Perturbations : votre attention ne doit pas être attirée par autre chose que ce que vous êtes en train de faire.
Un chant, dont vous comprenez les paroles, peut vous détendre d’habitude, mais ici, les mots retiennent votre mental et empêchent une pratique efficace.

Autre exemple : des enfants jouant dans un parc permettent la pratique si vous n’êtes pas attentif à les surveiller, ou si leurs cris ne vous émeuvent pas.
Le brouhaha ou l’activité extérieurs ne sont pas dérangeants si vous n’y prêtez pas attention !

Où pratiquer ? (variables selon chacun) :

  • Chez soi, seul de préférence, dans une pièce séparée de l’activité de la maisonnée (chambre ou bureau en général)
  • Au bureau, au travail, si vous pouvez décrocher le(s) téléphone(s) ou vous soustraire d’interactions avec vos collègues ou clients
  • Dans la nature, à condition de rester statique
  • Dans une voiture, dans les embouteillages, avant ou après avoir conduit, comme passager sur un trajet (à condition que l’on ne vous sollicite pas pendant ce temps)… Attention : même si l’attention peut être maintenue pendant la pratique, il convient de rester vigilant lors de la conduite automobile, ne vous y aventurez pas à l’improviste
  • Dans une file d’attente aux caisses ou au guichet, une salle d’attente (idéal pour patienter !)
  • Dans le bus, le tram, le métro, le train… (si vous arrivez à vous « déconnecter » des va-et-vient incessants)
  • Avant un spectacle, un film…
  • Dans son lit
  • Tout autre moment à votre convenance, comme une <<bulle>> que l’on se confectionne pour un instant.
Be Sociable, Share!